Album Tournee James Last 2015: Producer: French-Touch




Details anzeigen
Tournee
� FrP

Tournee 2015 Fan Homepage FrP



Strings Bus James Last Orchestra Tour 2013, Sponsor Champagne Autréau via DJ-BiO


Album Joomeo , Fan Promotion Tour before we start with the Orchestra James Last in Spring 2015 trough Europa


The James Last Tour Dates  For 2015

SUNDAY 22 MARCH – BAYREUTH OBERFRANKENHALLE

TUESDAY 24 MARCH – STUTTGART PORSCHE ARENA

WEDNESDAY 25 MARCH – GOTTINGEN LOKHALLE

THURSDAY 26 MARCH – HAMBURG O2

FRIDAY 27 MARCH – ODENSE ARENA FYN

SUNDAY 29 MARCH – MUNSTER HALLE MUNSTERLAND

TUESDAY 31 MARCH – LONDON ROYAL ALBERT HALL

WEDNESDAY 01 APRIL - LONDON ROYAL ALBERT HALL

SATURDAY 04 APRIL – OBERHAUSEN KP ARENA

SUNDAY 05 APRIL – FRANKFURT FESTHALLE

MONDAY 06 APRIL – STRASBOURG ZENITH

WEDNESDAY 08 APRIL – SCHWENNINGEN HELIOS ARENA

THURSDAY 09 APRIL – MANNHEIM SAP ARENA

FRIDAY 10 APRIL -TRIER ARENA

SUNDAY 12 APRIL – LINGEN EMSLAND ARENA

TUESDAY 14 APRIL – BREMEN HALLE 7

WEDNESDAY 15 APRIL – HANNOVER SWISS LIFE HALL

FRIDAY 17 APRIL – LEIPZIG ARENA LEIPZIG

SATURDAY 18 APRIL – BERLIN O2 WORLD

SUNDAY 19 APRIL – ERFURT MESSE

TUESDAY 21 APRIL – MUNICH OLYMPIA HALLE

WEDNESDAY 22 APRIL – VIENNA STADTHALLE

FRIDAY 24 APRIL – REGENSBURG DONAUARENA

SUNDAY 26 APRIL – KOLN LANXESS ARENA

For ticket information go to:

Eventim - www.eventim.de

or
Startseite - www.semmel.de

or
James Last Website - www.jameslast.com





















Details anzeigen
Gl¸ckw¸nsche
� © SW

To Renate Bionaz for her 65 Birthday we wishes all the Best. Elisabeth and Stefan from Spenge Old Germany








Haute-vallée de Bionaz-Valpelline

Albino Bionaz, Cousin 3éme Degré du refuge de Prarayer.

Un cliché début des années 80, représentant bien le charisma, force et courage du dernier "indien" de souche "Salasse".

Monsieur Albino Bionaz, propriétaire-éleveur de bétail et gestionnaire 
de l'auberge-refuge de Prarayer.

Bonne santé, courage et persévérence Albino !




Details anzeigen
Albino Bionaz 1985
� © jpb




Details anzeigen
Parfait JANS
� PJ


Décès de l'ex-maire Parfait Jans de Levallois-Perret / Paris


AFP Publié le 03/09/2011 à 17:23 Réactions (3)


L'ancien député-maire de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) Parfait Jans, qui battit à deux reprises Charles Pasqua dans des élections, est décédé le 24 août 2011 à 85 ans, à Auxon (Aube), a annoncé aujourd'hui à l'AFP son épouse Pierrette.

Une cérémonie s'est tenue dans la plus stricte intimité familiale lundi à Rosières (Aube), où se trouve provisoirement l'urne funéraire, a précisé Mme Jans. Ses cendres vont prochainement rejoindre le caveau familial de Lilianes, dans le Val d'Aoste (région autonome du nord-ouest de l'Italie).

Né le 7 juillet 1926, à Levallois-Perret, dans une famille d'immigrés valdôtains, Parfait Jans est ajusteur-monteur, puis chauffeur de taxi avant de se lancer en politique au sein du Parti communiste au début des années 60. Homme passionné, de grande culture, il devient maire de la ville en mars 1965, poste qu'il conservera jusqu'en 1983, étant alors battu par le RPR Patrick Balkany, toujours maire de la ville.

Selon le site de la section du PCF, Parfait Jans a "écrit les plus belles pages" de la ville, notamment dans le domaine du logement social. Un moment fort de son mandat fut l'inauguration en 1965 de la première "Fête de la jeunesse", en présence du premier astronaute soviétique Youri Gargarine.


Parfait Jans fut aussi une figure de l'Assemblée nationale, étant élu à quatre législatures, de 1967 à 1986. En 1973, il bat le député sortant, l'ancien ministre de l'Intérieur aujourd'hui sénateur, Charles Pasqua, - son principal adversaire - dont il ravit aussi le siège de conseiller général en 1976.

Sa carrière politique nationale a pris fin en 1986. Il a néanmoins été conseiller municipal de Chessy-les-Près (Aube), de 1989 à 1995, où il passa une retraite consacrée à l'écriture. Il est l'auteur d'une vingtaine de romans, notamment policiers, de pièces de théâtre qui font presque tous référence au Val d'Aoste, région italienne autonome et francophone, officiellement bilingue. Berceau de ses aieux.

Source: Journal le Figaro, le 3 Septembre 2011


Note du "Webmaestro" de ce site:  nos rencontres ces dix dernières années en "pélerinage" entre l'Allemagne, la Vallée d'Aoste et la France chez Parfait dans l'Aube furent marquées d'un valeur humaine chaleureuse et exemplaire, digne d'un valdôtain.




Details anzeigen
Flyer Libori 2011
� Kultur Amt Stadt Paderborn



Libori Festival in Paderborn, Libori Festwoche 2011, 23.07 - 31.07.2011
.
 
Eines der größten Volksfeste Deutschland bereitet sich im Schatten des Dom's zu Paderborn vor.
1,3 Besucher in 8 Tage.

Une des plus grande fête populaire allemande à Paderborn se prépare dans l'ombre de notre cathédrale.
1,3 Millions de visiteurs en 8 jours

One of the most populary german Event in Paderborn  is comming soon in the shadow of our cathedral.
1,3 Millions Visitors during 8 Days.


Vorgeschmack  auf 2011 mit Bildern von 2009. Preview with pictures from 2009. Avant-goût avec des clichés de 2009








Suite à plusieurs demandes comment se procurer la nouvelle l'édition 2011, début Décembre 2010 du Messager valdôtain, voici le lien de l'imprimerie valdôtaine:

Tipografia Valdostana

Adresse courriel:
office@tipvaldostana.it

Le «Messager Valdôtain» est, en effet, un grand recueil de la vie du Val d’Aoste.Outre les pages dédiées à la vie des Communes, il y a même – comme toujours – une série d’articles qui racontent la vie culturelle, administrative et des traditions de la région. Luigi Calderola, co-rédacteur de l’Imprimerie Valdôtaine nous l’explique. «Les pages notamment dédiées aux populations walser raconteront, cette année, l’origine du village de Tsèn-dou-Tsouinou de Gaby, alors que les services sur la vie de la région toucheront surtout des arguments davantage publiciser comme les soixante ans du Statut d’Autonomie, la fête de la Vallée d’Aoste, le 51ème Concours des Batailles de Reines, le 46ème Concours Cerlogne de Jovençan et la 33ème “Rencontre Valdôtaine des Emigrés” du Val d’Aoste qui s’est déroulée à Valpelline cette année.

Non seulement le passé bien sûr, dans ce Messager, on ne manquera pas quand même d’aborder certains arguments concernant le futur de notre région.

Details anzeigen
Le Messager valdotain
� Typografia Aosta


Pour ceux qui seraient intéressés nous disposons des coordonnées bancaires européennes de l'imprimerie pour l'achat en ligne en nous communiquant votre adresse email pour des raisons de sécurité sur notre messagerie électronique:  jp@bionaz.de

Prix: € 17,50 sur place, avec frais de port en Europe € 22,50 à € 25,--








Présentation livre de Dirk Kerremans

Un pays de montagne "Bionaz"

L'auteur natif de Belgique c'est installé dans ce nid d'aigle depuis une douzaine années fût responsable/gérant de l'Auberge de Jeunesse de Bionaz, avec  son épouse Francoise Donneaux, artiste peintre.
Maîtrisant 4 langues, il a édité en 2003 ce petit livret en francais retracant la vie communautaire et historique de ce petit village des Alpes Pennines aux confins avec la Suisse.
Ce livre est disponible à la bibliothèque de la commune de Bionaz  à l'adresse suivante:


biblioteca@comune.bionaz.ao.it
Bibliothécaire: Mme. Ingrid George

ou bien directement chez l'auteur

dirk_kerremans@hotmail.com

au prix de € 10,--



 





Details anzeigen
Livre Bionaz
� © jpb




a cura di Don Ivanno Reboulaz /auteur Curé de Bionaz, Don Ivanno Reboulaz Paroisse,  Sainte-Marguerite paru dans le Messager valdôtain page 340 édition 2007 © Ivanno Reboulaz


La caserma dei finanzieri, les préposés, si trovava sui pascoli di Plan-de-l'Arp, a pochi metri dal buronne in fondo al quale scorreva il torrente Buthier. La si raggiungeva mediante un sentiero che in locatità Lo Noialloz si staccava dalla mutattiera principale che risaliva la vallata.


Details anzeigen
Guardia di Finanza
� Piero Ottaviano


Situata sulla sinistra idrografica l'envers controllava il passaggio che dalla Svizzera, attraverso il Col Collon, porta verso Bionaz a valle e verso Prarayer a monte. Anche l'accesso alla Valcornière, verso Valtournenche e Torgnon, era relativemente sotto controllo.
Il fabbricato, si dice, era stato costruito alla fine del 1800 dal parrocho di Bionaz, Pantaléon Bovet (1860-1917), che nei momenti liberi dal ministero parrocchiale esercitava il mestiere di falegname e si dedicava alla caccia. Riguardo al suo talento di falegname è stato scritto che egli era  " un prêtre fort industrieux; il avait un goût prononcé pour l'apiculture et pour la menuiserie qu'il connaissait à merveille"; nella casa parrocchiale di Bionaz si conservano alcuni mobili da lui costruiti.
Riguardo la caccia, condivideva la stessa passionne con molti suoi parrocchiani, che a quei tempi però la esercitavano per necessità. Il parroco quindi si era costruito, senza dubbio facendosi aiutare, quella casetta di caccia a Plan-de-l'Arp, per avere i camosci a portata di mano e di fucile. La casetta era costituita da un pianterreno in muratura e un primo piano in tronchi d' albero rivestiti di assi all'interno; il tetto, a quattro spioventi, in origine era anch'esso in legno, poi sostituito da lameira.

Dopo il trasferimento di Don Bovet da Bionaz a Doues (1902), la casa di caccia del parroccho diventò sede distaccata della caserma dei finanzieri di Bionaz. Dalla primavera inoltrata all'autonno, per cinque o sei mesi, due o tre préposés, a turno dovevano trasferirsi lassù, a duemila metri, a giocare, si fa per dire, a guardie e ladri coi contrabbandieri di Bionaz, di Valtournenche, di Torgnon che attraverso il Col Collon e il Col des Bouquetins portavano a sud delle Alpi un po' di tabacco e di ciocolato, e portavano in Svizzera qualche prodotto nostrano: acquavite, burro, scarpe....
Per la Guardia di Finanza non si trattava di una villeggiatura: la caserma erapiccola, la noia invece era grande.

Il diversivo, oltre al gioco a guardie et ladri, era costituito dal vicino albergo di Prarayer a dieci minuti di cammino, dove transitavano e soggiornavano alpinisti e gente di mondo, italiani e stranieri. In società con i proprietari d'ell albergo, veniva macellato un manzo e la carne conservata nel congellatore naturale costituito dal deposito di una valanga che a duecento metri a monte dell'albergo resisteva per tutta l'estate. Le cucine dell'arbergo e della caserma erano servite !
La vita dei préposés scorreva tra appostamenti, controlli, visite ai confini della "patria": una volta all'anno d'estate salivano al colle di Valcornière ad incontrarsi con i colleghi  che erano di stanza a Cervinia, nella Valtournenche: era il "cambio visto", in quanto i due gruppi firmavano reciprocamente il documento di "visto".
Quanto ai contrabbandieri, erano gente tranquilla  che aveva il solo torto di andare a fare la spesa in Svizzera, e non dava nessun fastidio.
E les préposés sapevano ce quelli facevano il contrabbando per vivere, così come essi erano finanzieri per vivere.

La cronaca registra solo un tragico incidente: il 18 maggio 1923 Faustino Cirronis trova la morte "nell'adempimento del proprio dovere", come recita la lapide che lo ricorda nei pressi dei ruderi della caserma. Qualcuno ha pensato a uno scontro con i contrabbandieri, qualcuno altro ha riferito invece che il poveretto è caduto nel precipiazo andando alla latrina, che sorgeva sul ciglio del burrone per risolvere il problema dello scarico fognario: a caduta libera nel sottostante Buthier.
Si diceva prima della noia e del tempo che non passava, un una località tutto sommato poco frequentata, in una caserma angusta e priva di ogni comodità.

Details anzeigen
Guarda Finanza-Prarayer
� 1951



Così, si dice, per imprudenza o inavvertenza, la caserma un bel giorno andò a fuoco: si era a metà degli anni 50 del secolo scorso. I Préposés non sono più dovuti salire in campeggio (peggio d'un can) nella caserma di Plan-de-l'Arp a Prarayer; in compenso sono salite a coprirne i resti le acque della diga di Place-Moulin che proprio in quegli anni era in costruzione.

Poi nei primi anni'70 sono state chiuse anche le caserme di Dzovennoz a Bionaz, di Valpelline e di Ollomont: fino ad allora, non c'eche dire, il Governo aveva davvero a cuore la tutela dei nostri montanari, provvedendo tanti giovani préposés a fare le guardie sulle nostre montagne. In compenso, un bel numero di essi ha formato famiglia con le ragazze locali, a partire dai Venturini e Rimella, agli inizi del secolo scorso, fino ai Parassole, Busana, Pino e Giacomini......




update Octobre 2004

Avis de recherche de la paroisse d'OYACE
extrait du Bulletin paroissale des paroisses du Buthier, Oct. 2004

Details anzeigen
Famille ‡ rechercher
� …cho de nos montagnes

Clicquer pour agrandir la photo, dans celle du bas on recherche la famille.

Archives paroissiales de Valpelline

Les archives paroissiales de Valpelline étaient rangées, avant leur inventoriage, dans une dizaine de boîtes en carton et dans un meuble où les documents étaient partagés selon leur contenu. En effet, l'abbé Joseph-Marie HENRY, curé de Valpelline de 1903 à 1947, avait procédé à une répartition de ces archives, classant les documents selon la période de service de chaque curé. Cette opération, quoique utile à la conservation des actes (la plupart, en effet, sont en bonne conditon), empêchait une connaissance efficace des archives, car on trouvait mélangés et sans aucun ordre, des documents concernant, par exemple, le bénéfice, d'autres concernant les confréries et d'autres encore des particuliers, tous classés sous le nom d'un certain curé.

Le travail accompli a permis, au contraire, d'identifier plusieurs catégories de documents, qui sont indiquées dans l'index qui précède cet inventaire et consultable à la cure de Valpelline. Prenez un rendez-vous avec Mr. le Curé "Don Ivanno" Reboulaz, administrateur des 4 paroisses du Buthier, Bionaz, Oyace, Valpelline et Ollomont. Il sera enchanté de vous acceuillir dans la mesure de ses disponibilités.

 

Details anzeigen
Don Ivano Reboulaz
� Photo Rosset

Ollomont, 1 agosto 2004; istantena al patrono di Clapey, Souvenir Rosset e don Ivano


 
Le matériel inventorié offre au chercheur un apercu important sur la vie des confréries de la paroisse, sur la famille Rosset, dont les membres jouèrent un rôle fort important dans les vicissitudes de la Valpelline, et quelques informations sur les familles nobles qui contrôlèrent le fief de Valpelline. Quelques documents officiels du XIXème siècle, remontant à la période napoléonienne, contiennent en outre des données fort intéressantes sur les rapports entre le pouvoir civil et religieux pendant l'Empire et sur les rapports entre catholiques et protestants à la même époque (très significative, à ce sujet, la description de la conversion du calviniste, originaire du Vaud suisse, contenue dans le document 337).

Par contre, font presque complètement défaut les parchemins et les documents du XVIème siècle. On peut soupconner la perte d'une partie des archives, les plus anciennes, comme le démontre aussi l'absence des registres des bâptèmes et des décès antèrieurs au XVIIIème siècle et la découverte, dans le galetas de la cure, de quelques pages d'un registre de reconnaissance et de quatre cahiers de chants.

(extrait l' Écho de nos Montagnes, Les Paroisses du Buthier, Bionaz - Oyace - Valpelline - Ollomont- No. 10
Octobre 2004)


                                                                     Archives paroissiales d'Ollomont

Les archives paroissiales d'Ollomont ont été tout récemment déplacées à la cure de la paroisse de valpelline dans quatre gros cartons: aucune possibilité, donc, de connaitre s'il y avait eu une classification à l'origine. Par contre, les document avaient recu une première répartition, selon un critère chronologique. Un ancien maître d'école, Domenico Castello  - suivant le Curé Reboulaz - avait en effet regroupé les documents par siècles, sans donner d'autres indications.
Pendant la mise en ordre on a donc procédé à l'individuation de plusieurs catégories, indiquées dans la table du présent inventaire maintenant rédigé.
Parmi les documents les plus intéressants, il faut rappeler les journaux du curé Laurent Vallet, aumônier militaire en France et à Salonique pendant la première guerre mondiale, il a laissé plusieurs documents décrivant son expérience sur le front; les actes concernants l'alpage et la chapelle de By; les nombreux témoignages de la vie des confréries, particulièrement importantes de la paroisse, en 1775.
Un aspect à souligner est le grand nombre de documents conservés, qui est bien supérieur à celui des documents de Valpelline et recouvre de facon uniforme toute la période successive à l'établissement de la paroisse.On peut ainsi confirmer le soupcon qu'une partie des archives de Valpelline ait été dispersée au fil des années.

Ces travaux  pour conserver le patrimoine en mémoire du passé ont été possible grâce à une contribution de l'Administration régionale de la Vallée d'Aoste sous l'égide du  Prof. Alessandro  Celi  et sur demande de l'Évéché d'Aoste.

(extrait l' Écho de nos Montagnes, Les Paroisses du Buthier, Bionaz - Oyace - Valpelline - Ollomont- No. 10
Octobre 2004
)

 

Details anzeigen
30 Aprile 2006

30 aprile 2006. A Bionaz dopo la messa

 

Details anzeigen
Alpini 2006

Festa Alpini a Bionaz,  13 agosto 2006





 




Top of the site